Une crèche

Publié le

 

 

Alors que beaucoup de crèches traditionnelles ressemblent à des extensions de Disneyland, la crèche de Jacques Brel a l’avantage d’être proche de notre humanité. Une humanité vraie, vue à travers ses rêves et ses beautés autant qu’à travers ses douleurs.

Mais la crèche de Jacques Brel est vide si, dans cette humanité, Dieu ne vient pas se nicher, comme un bébé emmailloté, déposé dans une mangeoire.

Commenter cet article