Q comme:

Publié le par Eric George

Q.jpg

Quatre

Certains ont vu depuis le début ce que Dieu a fait chez nous. Ensuite, ils ont annoncé sa parole. Puis, ils nous ont raconté tout cela et beaucoup d’entre nous ont commencé à en écrire l’histoire. Alors, je me suis renseigné avec soin sur tout ce qui s’est passé depuis le début, et j’ai décidé, moi aussi, d’écrire un récit bien composé. Je fais cela pour toi, très cher Théophile.

Luc I, 1-2

Quatre, c'est le nombre des évangiles. Sur ces quatre, deux seulement racontent la naissance de Jésus et encore, ils ne la racontent pas de la même manière. En fait, le but d'un évangile est de nous transmettre un témoignage de foi, l'évangéliste nous dit ce que Jésus est pour lui. Ni Matthieu, ni Luc n'ont voulu nous donner un compte-rendu de la naissance de Jésus. Mais à travers leurs récits, chacun nous dit ce qu’il a compris de la mission de Jésus. Il est inutile de faire coïncider ces récits entre eux, il est dangereux de vouloir en choisir un, en rejetant les autres, ce qui compte c’est de recevoir ces témoignages ensemble et de comprendre que chacun pointe le doigt à sa manière vers Jésus Christ.

Ce qui est important ce n’est pas ce qu’on raconte de Noël, c’est ce qu’on en dit.

 

Quirinius

À ce moment–là, Quirinius est gouverneur de Syrie.

Luc II, 2

D’après Luc, il gouvernait la Syrie au moment de la naissance de Jésus. En fait, au-delà de la question de la chronologie, on sait bien que les évangiles selon Matthieu et Luc sont incompatibles dans leurs dates, ce qui importe c’est que la naissance de Jésus soit bien ancrée dans un monde réel, à une époque donnée. Jésus ne naît pas il y a très, très longtemps, dans une galaxie lointaine. Les évangiles ne commencent pas par « Il était une fois », ils sont situés dans notre histoire.

Publié dans Abécédaire de Noël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article