Parenthèse estivale

Publié le par Eric George

Parenthèse :  n. f. Insertion dans le corps d’une phrase d’un élément qui interrompt la construction syntaxique. Phrase ou épisode accessoire dans un discours

 

Après la dernière ruée de juin, s’ouvre, pour beaucoup d’entre nous, la parenthèse de l’été. Que nous soyons ou non en vacances, que nous partions ou que nous accueillions, les mois de juillet et d’août prennent un autre rythme.

Repos, retrouvailles, découvertes… Quelle place prendra notre foi à l’intérieur de cette parenthèse ?

Bien sûr, les paroisses vivant au rythme scolaire, même ceux qui ne changeront pas de lieu de culte, changeront de prédicateur. Peut-être certains feront-ils une pause dans leur pratique, quand d’autres profiteront du temps supplémentaire qui leur est donné pour renforcer celle-ci… Mais l’été pourrait être aussi l’occasion de ressourcer notre spiritualité, de la vivifier ou de la faire respirer, d’ouvrir une parenthèse aussi dans notre vie de foi.

Quelques pistes, non exhaustives :

-         au milieu de nos romans de gare ou de plage, quel livre biblique glisserons-nous ? Sera-ce l’été de Ruth ou du Cantique des Cantiques, d’un évangile ou d’une lettre ?

-         dans nos visites, dans nos concerts, dans nos musées et expositions, quel témoignage chercherons-nous, quelle œuvre lirons-nous à la lumière de notre foi ?

-         dans nos retrouvailles et dans nos rencontres, quels gestes d’amour poserons-nous ? Quelle reconnaissance exprimerons-nous ?

-         pourquoi ne pas modifier aussi nos habitudes de prière ?

 

Accessoire ou salutaire, que cette période estivale soit, à tous, un temps de repos et de (re)découverte, un temps d’évasion et de ré-ancrage. Et que cette parenthèse embellisse et enrichisse la phrase de notre vie.       Eric George 

Publié dans Editoriaux

Commenter cet article