D comme:

Publié le par Eric George



David 

Psaume de David, pris dans le livre du chef de chorale. Avec la harpe de Gath.

SEIGNEUR notre Maître, ton nom est magnifique sur toute la terre !
Ta beauté dépasse la beauté du ciel.

Par la bouche des enfants, des tout–petits,
tu affirmes ta puissance devant tes ennemis.
Ainsi, tu fais taire tes adversaires
qui sans cesse luttent contre toi.

Je regarde le ciel que tes mains ont fait,
la lune et les étoiles que tu as fixées.

Et je me demande : Qu’est–ce que l’homme pour que tu penses à lui ?
Qu’est–ce qu’un être humain pour que tu prennes soin de lui ?
Pourtant, tu l’as fait presque l’égal des anges,
tu l’as couronné de gloire et d’honneur.

Tu lui donnes pouvoir sur tout ce que tu as fait,
tu as tout mis à ses pieds :
moutons, chèvres et boeufs, tous ensemble,
même les bêtes sauvages,
les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
et tout ce qui passe sur les routes des mers.

Psaume 8

 

Pour affirmer la royauté de Jésus, les évangélistes insistent sur son appartenance à la lignée de David. C’est peut-être à cause de ce parallèle que l’épisode le plus connu par les chrétiens de la vie de David est sa victoire sur Goliath : le jeune homme trop faible pour soulever une armure a triomphé du géant grâce à sa confiance en Dieu.

 

 

Donner

Si un frère ou une soeur n’ont rien à se mettre et pas de quoi manger tous les jours, et que l’un de vous leur dise : « Allez en paix, mettez–vous au chaud et bon appétit », sans que vous leur donniez de quoi subsister, à quoi bon ? De même, la foi qui n’aurait pas d’oeuvres est morte dans son isolement.

Lettre de Jacques II, 14 à 17

Si un cadeau est une marque d’amour, pour donner, il faut y mettre du sien. Rien que dans le choix d’un cadeau de Noël, je prends de mon temps, j’essaye de me mettre à la place de l’autre, de trouver ce qui lui fera plaisir. Donner, ce n’est pas une question de valeur marchande, c’est une question de rencontre. Ainsi, donner c’est sortir de soi.

Alors réserverai-je mes dons à mon seul cercle familial et amical ? Ou bien élargirai-je encore un peu mon espace pour me tourner vers tous ceux que Dieu me donne comme frères et sœurs ?

Publié dans Abécédaire de Noël

Commenter cet article